Dans le Dressing de Pia

Après le dressing d’AnonymousAG, Dress & Toast s’immisce aujourd’hui dans le dressing de Pia B. Cette globe-trotteuse au style original nous ouvre les portes de sa garde-robe colorée et nous parle de ses coups de coeur. 

Parles-nous un peu de toi.

Mes influences sont diverses, de mes origines à mes études en passant par mon style de vie. Polyglotte, je me suis dirigée, après un DEUG en Langues Etrangères Appliquées, vers une école de mode qui a débouché sur un Master validé à New York. Après deux ans à parcourir l’Australie et la Nouvelle Zélande avec celui qui est maintenant mon mari, j’ai découvert un nouveau métier assez plaisant, opératrice shooting chez Vente Privée.

Pia B

Pia B

Comment définirais-tu ton style?

Du rock, au preppy en passant par le hippie chic ou en les mélangeant tous, seul mon humeur me dicte ma façon de m’habiller. Après tout pourquoi se contraindre à un seul style quand on peut s’amuser ?

Pia B

Pia B

Quelles sont les pièces clés de ton dressing?

Ce sont mes chaussures, elles donnent le ton à ma tenue. Parmis elles, des baskets que j’associe tantôt avec des jeans destroy tantôt avec des robes. Je porte des richelieus dorés Zara pour casser des pièces simples. Pour donner un style masculin je compte sur mes richelieus Fratelli Rosetti. En termes de chaussures à talons mes préférées sont des Yellow Mellow hyper confortables et rétros à la fois qui habillent un rien.

Quel est ton accessoire fétiche ?

Le sac Rocco Alexander Wang ! Il m’a été offert par ma sœur et mon mari avant de partir au bout du monde. Rempli de souvenir, tout simplement beau et rock’n’roll, il ne me quitte plus.

Quelles sont tes icônes mode?

Selon moi, bien porter un vêtement n’est pas une question de silhouette mais d’attitude. Frida Kahlo me subjugue par les couleurs chaudes qu’elle portait ou ses fleurs dans les cheveux. Le plus « stylé » est la liberté qu’elle se donne en portant des pantalons non démocratisé pour les femmes à l’époque.

Les pin-up sont, pour moi, une sorte d’idéale de la sensualité, un peu vue et revue mais jamais indémodable, Marilyn Monroe est l’icône par excellence.

Dans les années 90, Gwen Stefani à son époque des No Doubt, sortait de l’ordinaire par son mélange sans mauvais goût de punk, glamour des années 50, sport, orientale, la liste est non-exhaustive.

Loin d’avoir l’étiquette d’icône mais tout de même de véritable figure mode éphémère, les It girls font la tendance de nos jours. Mon obsession du moment est la mystérieuse Zoe Kravitz.

Le dressing de Pia

Le dressing de Pia

Tes créateurs/marques préférés?

Maison 1988, Marc Jacobs, Jeremy Scott et Alexander Wang.

Quelles sont tes adresses shopping préférées ?

Brandy Melville et Urban Outfitters sont des boutiques que j’ai découvertes à New York pendant mes études. Depuis, à chaque pays que je visite je les recherche et les trouve souvent comme en Espagne et au Danemark. Depuis peu Brandy Melville s’est installé rue de Rennes à Paris et Urban Outfitters détient enfin son stand aux Galeries Lafayette.

Les friperies me passionnent, chiner est mon passe-temps favoris. On est sure de trouver des pièces originales et leur qualité a fait leur preuve à travers le temps.

Le dressing de Pia

Le dressing de Pia

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *