Road trip au Portugal Lisbonne

Vous souhaitez revivre les belles heures de l’été ? C’est possible à seulement 2h d’avion de Paris! Le soleil y est encore au beau fixe…Il ne s’agit pas d’un retour à l’été mais un véritable voyage à travers le temps…

Lisbonne - Photo by Pia B.

Lisbonne – Photo by Pia B.

Première étape: Lisbonne

Vous découvrirez une ville vivante dont les rues aux virages, aux montées et aux descentes escarpées ne demandent qu’à vous perdre. Les bâtiments carrelés de jolies motifs et ceux aux couleurs vives vous envouteront. Parfois délabrés par la pluie et le temps, garnis de vêtements ou de draps suspendus aux cordes à linge, ces ruelles taguées pour la plupart, ajoutent de l’authenticité et de la chaleur humaine à l’architecture.

A faire:

Prenez le tram 28, qui, a lui seul vaut le détour. Ces trams fabriqués en 1930 semblent sorti tout droit d’un musée. Mieux qu’un city bus touristique celui-ci fait un tour complet et vous fait visiter les quartiers les plus intéressants à moindre coût. Petite astuce, au lieu de payer le ticket à bord (2,85€), pensez à acheter la carte d’une journée (d’une valeur de 6,5€) valable 24h pour tous les transports en commun.

A voir:

En hauteur avec vue sur le Tage, c’est dans le quartier de l’Alfama que réside l’âme de Lisbonne. Vous viendrez capturer le romantisme d’un couché du soleil perché au Miradouro Santa Lucia avant d’écouter le Fado traditionnel dans les rues à la tombée de la nuit.

A manger:

Comme les locaux n’hésitez pas à déguster les authentiques plats portugais dans les cantines qui renouvellent quasi quotidiennement leur menu. Faîtes un tour rue Sao José qui en dénombre de très bons. Leur grand plus est la préparation des plats à la commande et la garantie de produits frais. Dans un style plus chic et moderne mais toujours dans le même esprit de cantine, le Mercado da Ribeira est un trésor qui offre la fine fleur de la gastronomie portugaise. Vous choisirez parmi une dizaine de stands où vous verrez la plupart du temps les chefs derrière leur fourneau.

Où sortir:

La rue Atalaia surtout en vogue dans les années 90 retrouve une nouvelle jeunesse grâce aux nouveaux bars design et tendances qui y fleurissent. L’exemple du Majong en est la preuve, la musique pointue et le décor travaillé attire du monde et surtout donne envie de revenir grâce à l’essentiel: de bons cocktails. Les Docas sont une autre option. Loin du centre, au bord de l’eau, son côté plus chic, sa musique forte est l’endroit idéal pour les fêtards.

A shopper:

Le quartier de la Baixa est un bon compromis entre le shopping et la visite de la capitale. Les enseignes se sont installées intelligemment entre les monuments et la balade sur les quais. Les serials shopper de luxe, trouverons leur bonheur à l’Avenida de la Libertad. L’avenue est comparée aux Champs Elysées, cependant elle dégage plus le charme de l’Avenue Montaigne et est beaucoup moins fréquentée.

Comment s’habiller:

Contrairement au chic parisien le total look noir est à bannir. Le motif et la couleur sont de rigueur, pouvant être assorti à une pièce noire ou au denim. Place à la détente, les lisboètes sortent les cheveux lâchés et avec des chaussures plates (à ne pas confondre avec des tongues, un fashion faux pas!). La configuration de ses rues et les pavés au sol ne vous permettent pas de porter des talons, en revanche les compensées sont prescrites pour les petites virées nocturnes.

Suivre:

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *